www.GRANDE-CONJONCTION.org


10  octobre - novembre 2005


Editorial

 

 

La Confédération MAU

 

Le monde au prisme de l'ésotérisme,
l'ésotérisme au prisme du monde.





LES SEMINAIRES
DE LA FLAP

A partir de septembre 2005




Le 53e colloque MAU
L'Astrologie et le Monde

a eu lieu du 11 au 14 nov. 2004

 
Le 54e colloque MAU
Quel ciel pour l’astrologie?

a eu lieu du 25 au 26 mars 2005

Le Colloque national
le 55ème,

ASTROLOGIE. CONDITIONS D'EXISTENCE.

a eu lieu :


7-9 octobre 2005

(cliquez pour détails)

 




SOMMAIRE GENERAL

 

Fonds judaïque


 

ARCHIVES

MAGAZINE N° 1

ARTICLES PUBLIES DANS LE N°1 DU MAGAZINE

MAGAZINE N° 2

ARTICLES PUBLIES DANS LE N°2 DU MAGAZINE

MAGAZINE N° 3

ARTICLES PUBLIES DANS LE N°3 DU MAGAZINE

MAGAZINE N° 4

MAGAZINE N° 5
MAGAZINE N° 6
MAGAZINE N° 7
MAGAZINE N° 8
MAGAZINE N°9

ARCHIVES DE FILMS SUR DVD

GALERIE DU MAU
(photographies)





 

en 2005 le
MAU
fêta

le 30ème
anniversaire
de sa fondation

Visitez la

Galerie MAU

 

Un an après le grand colloque de novembre 2004, "L'astrologie et le monde", nous avons voulu être à la hauteur d'une attente et proposons à la communauté astrologique de nouvelles structures.

Désormais, le MAU, Mouvement Astrologique Unifié, fondé en 1975, se voudra confédéral. Le concept de confédération est très différent de celui de fédération qui implique une dimension plus fusionnelle non seulement dans la forme mais sur le fond.

En septembre 1974, nous avions lancé, au cours d'un petit speech, l'idée d'une confédération, lors du Congrès ISAR de l'Hôtel Méridien et celle-ci regroupait diverses entités bien distinctes extérieures au CIA (GERAS, CEFA, Bibliothèque Astrologique et probablement encore une ou deux autres entités que je ne mentionnerai pas parce que je n'ai pas pu le vérifier) de sorte que le Congrès fut organisé conjointement par le CIA, l'ISAR et la dite Confédération, afin de représenter un éventail aussi large que possible de la vie astrologique française. Une confédération n'est pas nécessairement (cf Larousse 2006) une "réunion de fédérations", elle est aussi une "association d'Etats souverains qui ont délégué certaines compétences à des organes communs".

En fait, notre idée d'une confédération est d'un type assez nouveau, elle ne vise aucunement à regrouper, comme le fait la FAES, diverses associations astrologiques mais à rassembler diverses astrologies au sein d'une Union Astrologique (UA).

La thèse qui est sous-jacente à une telle entreprise est fondée sur la conscience d'un certain syncrétisme qui plombe l'Astrologie présentée comme un savoir unitaire. Unitaire et Unifié sont deux adjectifs qui peuvent se révéler tout à fait antagonistes.

Unifier, cela signifie constater qu'un ensemble de savoirs cohabitent au sein d'un même ensemble que nous appellerons Union. Cela ne signifie pas que ces savoirs constituent nécessairement un seul et même corps doctrinal. Il faudrait plutôt parler d'un état symbiotique qui se donne une certaine façade unitaire. Au fond, il s'agit de passer de la fédération à la confédération, c'est à dire à une structure plus lâche entre le différentes domaines de l'astrologie.

Pour nous, l'astrologie n'est pas diverse de par la multiplication de ses fonctions mais c'est parce qu'elle englobe des pratiques fort différentes qu'elle offre une certaine hétérogénéité. Nuance! Autrement dit l'unité de l'astrologie serait tout aussi factice que celle du bloc communiste avant 1989-1991. Et c'est à l'expérience d' une sorte de perestroïka que nous invitons les astrologues de tous bords.

Ce qui nous intéresse, désormais, au MAU conf., c'est d'assumer cette diversité et d'en tirer toutes les conséquences. Pour ce faire, nous disposerons d' un outil, d' une instance, le Conseil Supérieur de l'Astrologie Française (CSAF).

Le "MAU conf" se donne pour mission de restructurer le milieu astrologique selon un modèle confédéral. Autrement dit, il faut arrêter de tout mélanger, tout relier, tout utiliser au seul prétexte que cela parle des astres. Selon nous, il y a différentes pratiques dont les fondements sont extrêmement distincts quand bien même y recourerait-on conjointement. Par ailleurs, à force de cohabitation, des mélanges se sont produits qui brouillent la rationalité l'astrologie au point da le rendre indéfendable.

Dans quelques semaines, paraîtra un Livre Blanc de l'Astrologie qui proposera un nouveau regard sur le savoir astrologique. Il ne s'agit cependant pas d'exclure quoi que ce soit de l'Union Astrologique mais de lui accorder sa juste place sans qu'il soit question d'une intégration unitariste selon laquelle tout serait "important" et indissociable en Astrologie.

Nous préconisons une union très large de tout ce qui touche au Ciel mais une union où chacun occupe un certain créneau et essaie d'être aussi efficace sur le dit créneau sans chercher à tout combiner et emmêler comme c'est trop souvent le cas de nos jours. Au lieu du bazar astrologique où tout est en vrac, nous aurons désormais différents départements ayant une certaine autonomie les uns par rapport aux autres. On pourrait parler d'une sorte de décentralisation, ce qui ne signifie pas qu'il n'y ait pas un centre, un noyau.

Au niveau de la formation, le MAU, par le biais de la FLAP (Faculté Libre d'Astrologie de Paris) proposera un ensemble d'enseignements correspondants aux différentes facettes des composantes de l'Union Astrologique. Il ne s'agit plus désormais, comme à AGAPE ou à Univers Site, et autrefois à la FLAP d'il y a a 30 ans, de divers enseignants utilisant chacun à leur façon tout l'éventail du savoir astrologique mais bien d'un découpage de l'astrologie en divers secteurs. Il ne s'agit pas non plus d'une division entre cours de calcul et cours d'interprétation mais bien d'enseignements bien distincts et ayant chacun leur propre Histoire, leurs propres modes de validation. Quand nous parlons des diverses astrologies, ce n'est plus pour distinguer tel ou tel courant humaniste, karmique, conditionnaliste mais bien plutôt pour distinguer une astrologie des signes d'une astrologie des maisons, une astrologie du thème astral et une astrologie des cycles, une astrologie zodiacale et une astrologie axée sur l'astronomie planétaire contemporaine.

02. 12. 2005

Jacques Halbronn

 

Sponsor du n°10 :



>> CLIQUEZ ICI <<

 


BIOGRAPHIE

François Brousse
l'Enlumineur des Mondes


vient de paraître

L'ASTROLOGIE SOCIALE
ET LA CRISE DES BANLIEUES

Par Jacques Halbronn


Les événements du mois de novembre 2005 qui ravagèrent les banlieues nous interpellent sur le plan astrologique. L'on sait que pour nous les mouvements et enjeux sociaux concernent tout particulièrement notre discipline.
En 1994, dans L'astrologie selon Saturne, nous avions annoncé l'imminence d'un grand mouvement social.

Vous pouvez cliquer dessus pour lire.....................la suite
dans une nouvelle fenêtre que vous allez fermer ensuite.

 

LE CONSEIL SUPÉRIEUR
DE L'ASTROLOGIE FRANÇAISE

Par Jacques Halbronn

Du LBA ( Livre Blanc de l'astrologie) au CSAF
[avec les réactions de Roger Héquet]

Le 1er décembre a eu lieu à la Maison des Associations du XIIIe arrondissement un débat sur le sujet "Pourquoi un Livre blanc de l'astrologie"? Lieu: 11, rue Caillaux. 75013 Paris. M° Maison Blanche, de 19h à 20h30.

Vous pouvez cliquer dessus pour lire.....................la suite
dans une nouvelle fenêtre que vous allez fermer ensuite.

 

CARENCE DE LA TERMINOLOGIE ASTROLOGIQUE

Par Jacques Halbronn

suivi d'un texte de Jean-Marc Lepers

On juge un savoir à son langage. Imaginons un peuple qui ne connaisse pas le mot "guerre" ou le mot "amour". Nous avons déjà signalé, dans ces colonnes, l'absence de l'expression UAT, c'est à dire Unité astrologique de Temps, ce qui est assez ahurissant pour un domaine qui prétend baliser et découper le Temps.

.........................................................la suite

LA PROBLEMATIQUE MAU

Par Jacques Halbronn

La culture des colloques MAU

Chaque association astrologique a son style qui doit être respecté. Le MAU a le sien qui ne plait pas à tout le monde et cela a donné lieu à la veille de notre Colloque d'octobre 2005 "Astrologie. Conditions d'existence" à un incident provoqué par M. Serge Bret-Morel, trésorier du RAMS et de la FDAF et qu'il nous faut relater par le menu.


...............................................................................la suite

 

CRITIQUE DU SAVOIR ASTROLOGIQUE
ANCIEN ET MODERNE


Par Jacques Halbronn

Le désordre zodiacal

Le Zodiaque est une calamité pour les astrologues: sur le plan symbolique, c'est là un croisement entre plusieurs traditions qui se le sont partagé: les activités saisonnières comme les a enregistré le calendrier révolutionnaire (messidor pour moisson, vendémiaire pour vendange etc), le tétramorphe (Lion, Aigle, Taureau, Homme), la mythologie (Castor et Pollux pour les Gémeaux).

...............................................................la suite

 

OBSERVATIONS SUR LE LIVRE BLANC
DE L'ASTROLOGIE

avant publication

 

Par Patricia Zeidan

Passionnée et autodidacte de l'astrologie pendant plusieurs années, cela m'a permis aujourd'hui de consacrer totalement mon énergie et mon expérience à titre professionnel. Je me suis également penchée sur différentes disciplines pour enrichir ce savoir et pouvoir apporter d'autres qualités supplémentaires comme la psychologie et l'étude des civilisations antérieures.

...................................................................la suite

RÉFLEXIONS DE MILO BAYA

à propos de l'ouvrage à paraître
Le Livre Blanc sur l’Astrologie.

En ce qui concerne le « désordre » zodiacal que décrit Jacques Halbronn, je voudrais faire quelques remarques clarificatrices pour remettre un peu d’ordre là où le désordre est souvent une vue de l’esprit très subjective, voire partiale ou, du moins, largement surinvesti. Je répondrai avant tout en tant qu’astrologue, mais aussi en tant que tarologue et numérologue professionnel. Bien sûr, sur le plan symbolique, le zodiaque est le carrefour de plusieurs traditions, mais cela ne veut pas dire que c’est une « calamité » ou un chaos sans nom !

...........................................................la suite

LA RENTRÉE NOSTRADAMIQUE
2005- 2006

Par Jacques Halbronn

  Le mois de novembre 2005 aura été marqué par deux manifestations : la soutenance de la thèse d'Anna Carlstedt à l'Université de Stockolm, en présence de Mireille Huchon, responsable du département de français de Paris IV - laquelle avait supervisé un mémoire de DEA (2002) sur le même sujet - Langue et style dans les Centuries de Nostradamus: éléments pour une description philologique , linguistique et stylistique, et le redémarrage du site du CURA, avec deux études nostradamiques assez fournies de Patrice Guinard.

...........................................................la suite


COMPTE RENDU D'EVENEMENTS
ASTROLOGIQUES RECENTS



Le 55e colloque du MAU "Astrologie. Conditions d'existence", a eu lieu les 8-10 octobre à la Maison des Associations, 11, rue Caillaux, 75013 Paris. La première fois que le MAU organisa un colloque d'astrologie en ce lieu remonte à 1989, donc il y a 16 ans.
Le vendredi furent abordés les Modes de Sociabilité en milieu astrologique.

 

Vous pouvez cliquer pour lire ...........................la suite

 

GC,
une revue multimedia
bientôt en ligne

Par Jacques Halbronn

  A partir de 2006, notre revue devrait être essentiellement constituée de documents audio ou audiovisuels. D'une part, nous vous proposerons des enregistrements vidéo de colloques, de l'autre des cassettes audio prises à diverses occasions, sans parler de photos d'astrologues en situation et généralement en groupes.

 

...........................................................la suite

 

 

 

Avertissement : Les informations figurant sur le site WEB ou sur le bulletin envoyé par e-mail sont fournies gratuitement.
La Grande Conjonction ne garantit pas l'exactitude de ces informations et ne pourra être tenu pour responsable du contenu des sites présentés ainsi que des dommages directs ou indirects qui pourraient résulter de leur utilisation, notamment d'une perte de données ou d'exploitation. La Grande Conjonction est une marque déposée (c) 1985 - 2004. Tout droit de reproduction réservé.

La Grande Conjonction © 2004 - Tous droits réservés.
Contact :
Jacques Halbronn - 8, rue de la Providence - 75013 PARIS - 01 45 81 54 49